Festival de Street Photography 2016

Il y a quelques jours le 17 et 18 septembre 2016, lors des journées du patrimoine, se tenait à Paris, dans l’ancienne Gare de Reuilly (avenue Daumesnil), en partenariat avec le carrefour des associations du 12ème arrondissement, la première édition du Festival de Street Photography.

Organisée par le collectif Regards Croisés, j’avais la chance d’y être invité avec mes amis du collectif Regards Parisiens, pour y tenir un stand et pour y exposer 35 photographies de rue en format 30×40.

Exposition Regards Parisiens lors du Festival de Street Photography

Ce festival fut une excellente surprise. Car elle m’a permis de me rendre compte à quel point le public est encore fortement attaché à la photographie humaniste dans son ensemble. Oui, contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce type de photographie est loin d’être tombé en désuétude. Le noir et blanc à toujours sa place dans notre inconscient collectif. Tout comme les « instants décisifs » chers à Cartier-Bresson.

Exposition Regards Parisiens lors du Festival de Street Photography

Exposition Regards Parisiens lors du Festival de Street Photography

Quant au droit à l’image, propre à la juridiction française, c’est le sujet de conversation qui revient le plus sur les réseaux sociaux. Mais, étonnamment, ici personne ne nous en a parlé. A croire que le public lui s’en préoccupe peu. Et que, par contre, dans le microcosme des photographes de rue amateurs, certains se délectent de « troller », pour un sujet qui est moins important que la photographie et son impact visuel sur le public.

Exposition Regards Parisiens lors du Festival de Street Photography

Exposition Regards Parisiens lors du Festival de Street Photography

La nostalgie est toujours présente dans l’esprit du public et quelque soit la génération qui regardait les tirages (de très bonnes facture au demeurant, tirée sur papier EFI par Patrick Plazzi du Studio Metoudi).Un seul leitmotiv revenait sans cesse : « Nous voyageons au travers de vos photos, que ce soit dans Paris, à New-York , ou en Chine« .

Patrick Plazzi

Patrick Plazzi

On pouvait y découvrir des petits métiers, des artisans, des situations insolites, des bistrots typiquement parisiens, des hommes et des femmes de tous âges. Un véritable voyage dans le temps.

Exposition Regards Parisiens lors du Festival de Street Photography

Exposition Regards Parisiens lors du Festival de Street Photography

Ces photos auraient pu être déclenchées il y a 25 ou 50 ans, alors que la plupart l’ont été durant les dix dernières années.

Exposition Regards Parisiens lors du Festival de Street Photography

Exposition Regards Parisiens lors du Festival de Street Photography

Le public s’est également attardé sur notre stand où nous présentions notre magazine trimestriel « Regards Parisiens » que nous éditons depuis maintenant trois ans.

Stand Regards Parisiens

Stand Regards Parisiens

Stand Regards Parisiens lors du Festival de Street Photography

Stand Regards Parisiens lors du Festival de Street Photography

Stand Regards Parisiens lors du Festival de Street Photography

Stand Regards Parisiens lors du Festival de Street Photography

Nos nombreux livres étaient également à la fête. Ils ont rencontré ainsi un écho dans un public qui, contrairement à se que l’on pourrait penser, n’attendait peut être que cela : avoir accès à des photographies de rue, modernes et contemporaines, sans pour autant être perdu, en gardant des repères propres à la photographie humaniste.

Stand Regards Parisiens lors du Festival de Street Photography

Stand Regards Parisiens lors du Festival de Street Photography

Cela fait toujours plaisir de pouvoir rencontrer des personnes qui apprécient notre travail, notre façon de penser et vivre la photographie de rue.

Stand Regards Parisiens lors du Festival de Street Photography

Stand Regards Parisiens lors du Festival de Street Photography

Nous présentions aussi quelques clichés en couleur, et la réception du public a la aussi été au rendez-vous.

Helder Vinagre présente son travail lors du Festival de Street Photography de Paris

Helder Vinagre présente son travail lors du Festival de Street Photography de Paris

Vous avez pu dialoguer avec plusieurs des membres du collectif Regards Parisiens présent lors de ce festival, tel Xavier Beaudoux, Helder Vinagre, Fabrice Mercier, Maud Walas, Sebastien Manoury, Patrick Plazzi et moi même.

Xavier Beaudoux

Xavier Beaudoux

Maud Walas

Maud Walas

Ce fut l’occasion de revoir plusieurs amis photographe de rue tel Pierre Montant, Jerome Turblin, David Rothan, Christian Baillet, Magalie Favre, Dominique Massonaud, Marc Lepage, Rodolphe Sebbah, Philippe Renaut, Laurence Jarret et tant d’autres, je les remercie pour leurs passages respectifs.

Jérôme Turblin

Jérôme Turblin

Lors de ce festival, plusieurs conférenciers de talent sont venus prodiguer la bonne parole, et ont ainsi pu évoquer l’histoire de la photographie de rue, Dominique Massonaud  a présenté une remarquable conférence sur la photographie d’architecture. François Rastoll de la galerie Rastoll, a ainsi présenté les tenants et les aboutissants à préparer avant de présenter votre travail lors d’une exposition de photos de rue.

Un diaporama était disponible diffusant ainsi une melting-pot des clichés du collectif Regards Parisiens ainsi que du collectif Regards Croisés.

Diaporama lors du festival de Street Photography

Diaporama lors du festival de Street Photography

Gilles Lange, Hervé Bégou, Markko Jarron, Philippe Blayo, Françis Guidice, James Vil, Elizabeth Char ont bien évidement exposé leur travail et ont fait le bonheur de tout les visiteurs.

Hervé Begou

Hervé Begou

Exposition Regards Croisés

Exposition Regards Croisés

Exposition Regards Croisés

Exposition Regards Croisés

Au final dixit Christian Cascio, responsable du carrefour des associations parisiennes, ce sont près de 700 personnes qui sont venus sur le festival tout ou long de ces deux jours, ce qui pour nous est un franc succès et nous vous en remercions.

Festival de Street Photography de Paris

9 thoughts on “Festival de Street Photography 2016”

  1. Un excellent résumé de ces 2 jours… Je n’attendais pas moi-même ce vrai succès que fût ce Festival.
    Le Marathon photo à également été très suivi et de nombreuses demandes de renouvellement de cet « exercice ».
    Merci pour cet article, Laurent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *