La retouche basique après un scan

La retouche basique après un scan

 

Qu’entend ton par ce terme, pourquoi vouloir retoucher une image issue d’un appareil photo traditionnel ?

C’est légitime de ce poser cette question, mais la réponse vient tout seule a partir du moment ou l’ou souhaiter profiter des moyens de communication moderne, en particulier internet, certes une fois la photo sortie de la chambre noire il est bien évidement possible d’en faire un tirage soit en laboratoire soit à son domicile si on dispose du matériel adéquat.

Mais pour vos amis ou votre famille éloignée, vous allez procéder comme pour une photo numérique, vous allez leurs envoyer un exemplaire par email, ou bien la partager sur un cd, ou mieux encore la diffuser sur un réseau dit social, facebook ou autre flickr.

Comment faire alors ?

Il faut numériser votre photo, cette étape est décrite longuement dans un autre chapitre de ce dossier, mais si comme moi vous réceptionner directement depuis votre laboratoire un cd avec un scans de vos photos ou bien si vous avez scanné vous-même, une ultime étape est encore nécessaire, celle d’un petite retouche basique.

Voila vous avez votre photo numérisée, soit en format jpeg ou bien en tiff pour les plus chanceux.

Que vous apporte la retouche basique ?

Vous pouvez dors et déjà imaginer le processus minimum

–         Dépoussiérage de la photo

–         Réparation de zones abimées par une petite déchirure sur la pellicule

–         Enlever les résidus de couleurs qui peuvent subsister dans une photo N&B.

Ensuite si vous le voulez vous pouvez comme sur une photo numérique

–         Redresser l’horizon

–         Recadrer votre photo

–         Reprendre les contrastes

Etc…etc..

 

 

Commençons par le début, je prend ici une photo en exemple issue d’une session hivernale à la Défense. J’étais ce jour la équipé d’un appareil moyen-format, un lubitel 166B, j’avais chargé du film N&B Ilford fp4.

Voici ce que je réceptionne du laboratoire une fois scanné.

Une photo en 4832*4760, déjà ca commence mal, j’aurais du avoir une photo carré. Bref va falloir remettre de l’ordre dans tout ça, la photo comme je m’y attend est légèrement coloré (Comme souvent  dans le labo ou je fais développer mes photos).

Des résidus de poussières sont présents, et quelques petites déchirures sont présentes (c’est souvent le cas sur des film 120).

Donc je reçois un fichier en jpeg comme ci-dessous :

 

retouche_figure_1

Vous voyez de suite ce qu’il faut reprendre, en plus dans mon cas j’ai une fuite de lumière sur le coté gauche (ca c’est du au Lubitel 166B, c’est un des défauts des appareils de la marque LOMO).

Alors par quoi commencer ?

 

 

Etape 1 : Le dépoussiérage.

J’ouvre la photo avec PhotoShop et j’utilise tout d’abord l’outil « correction des tons directs », je choisis une taille pour ma correction et il ne me reste plus qu’a passer sur chaque poussière pour nettoyer.

 

 

retouche_figure_2

 

retouche_figure_3

 

 

 

 

 

 

 

Ensuite zone pas zone, et pour chaque grain de poussier passer dessus et cliquer celui-ci disparait automatiquement et la zone modifié garde la même couleur et tonalité que le reste de la photo, alors qu’avec l’outil tampon sur une zone limite claire/sombre on aurait un gros pâté, là photoshop un peu comme avec l’outil pièce , calcule les zones claires et sombres à reproduire sans aucune altération visible.

 

Voir l’exemple d’une zone agrandie sur la page suivante.

 

 

 

 

 

Avant dépoussiérage

 

retouche_figure_4

 

 

 

Après dépoussiérage

 

retouche_figure_5

 

 

 

Etape 2 : Réparation de zones abimées par une petite déchirure sur la pellicule

 

Pour les rayures et autres « scratchs » plus importante, il faut passer par l’outil pièce

 

retouche_figure_6

 

 

 

Choisir Rapiécer source comme départ de zone.

retouche_figure_8

 

 

Voici la zone à rapiécer avant le passage dans l’outil pièce (C’est l’espèce de fil blanc, un gros morceau de poussière qui devait trainer sur le scanner).

retouche_figure_9

On sélectionne la zone source

 

retouche_figure_10

 

 

 

 

 

 

 

 

Puis on déplace sur le coté la zone sélectionnée pour copier ou tenter de copier à l’identique la zone de destination en moyennant les contrastes

Ca donne ça

retouche_figure_11

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le résultat est bien meilleur qu’avec l’outil tampon de duplication.

Voila vous avez la base pour la partie dépoussiérage et réparation de votre scan, c’est la plus longue et plus fastidieuse de cette retouche basique, ce peut prendre de 5 minutes à 30 minutes en fonction de la qualité de votre photo scannée.

 

Etape 3 : Enlever les résidus de couleurs qui peuvent subsister dans une photo N&B

 

Ici vous l’avez remarqué il y a un forte dominante sépia, donc on va désaturer la photo pour n’avoir qu’un N&B. (d’autre méthode existe bien évidement, celle-ci est la plus simple).

 

On va faire une désaturation à l’aide du raccourci clavier Maj+CTRL+U, (Menu Image, Réglages, Désaturation).

 

Voila ce que cela donne.

 

retouche_figure_12

 

Vous pouvez vous arrêter la, mais si voulez comme en numérique  « améliorer »   votre photo, on passe à la phase suivante.

Etape 4 : Redresser l’horizon

Pour cela on utilise l’outil correction de l’objectif, dans le menu Filtre, Déformation, Correction de l’objectif.

Un fenêtre s’ouvre avec un tas d’outil pour redresser et/ou reprendre les perspectives ainsi qu’une grille pour mieux vous repérer.

 

retouche_figure_13

Sur la gauche de l’écran, sélectionner l’outil redressement (la seconde icône en partant du haut)

 

retouche_figure_14

 

 

 

 

Il ne vous reste plus alors qu’a tirer un trait sur une ligne représentant l’horizon (ou dans notre cas, sur un poteau ou sur l’arrête d’un immeuble pour redresser l’image).

 

 

La photo commence à apparaitre redressée

 

retouche_figure_15

On continue maintenant avec les perspectives horizontales et verticales

 

retouche_figure_16

On clique sur Ok et on revient à la photo

 

retouche_figure_17

 

Il ne reste plus qu’à recadrer la photo pour ne plus voir les zones qui ne nous plaisent plus.

Etape 5 : Recadrer une photo

Je passe pour cela par l’outil Taille de la zone de travail (Alt+CTRL+C)

 

retouche_figure_18

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je coche la case Relative, et je sélectionne pour la largeur ‘pixel ‘et pour la hauteur ‘pixel’, ensuite je décidé par exemple de réduire de -350 pixels dans les deux dimensions.

 

retouche_figure_19

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voila alors le résultat

 

retouche_figure_20

 

La photo est alors redressée et vous pouvez la sauvegarder.

 

 

 

Dans mon cas n’oublions pas que je souhaite faire un carré, j’adapte alors de -72 pixels de large

 

retouche_figure_21

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voila j’ai maintenant un carré parfait.

Dernière étape, comme en numérique vous pouvez alors modifier les contrastes, soit dans leurs globalités soit par zones, mais je ne vais pas détailler cela ici cela n’a plus rien a voir avec la retouche basique.

Donc voici le résultat final de cette photo

 

retouche_figure_22

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *