Konica Hexar AF, retour d’expérience en quatre saisons de «street photo»

Voila pour moi le temps de vous parler de cet appareil si particulier qu’est le Konica Hexar AF, sorti en 1992. C’est un compact doté d’un objectif fixe 35mm ouvrant à F2 et jusqu’à F22, avec une map mini à 60 cm. L’obturateur fonctionne de 1/250s à 30s. Il est aussi possible d’utiliser un mode T pour les poses longues, mais je n’ai pas eu l’occasion de pratiquer celle ci avec mon Hexar AF.

Konica Hexar AF - 35mm - Modèle Silver

Konica Hexar AF – 35mm – Modèle Silver

Vous pourrez trouver un large descriptif technique ici sur le site de Dominique Guebey : Konica HEXAR AF

Celui-ci est à la fois avantagé et désavantagé par sa vitesse d’obturation qui se trouve réduite à 1/250s. Il m’a fallu presque 5 ans pour en faire le tour et encore, ce serait fort exagéré de ma part que de dire que je connais cet appareil sur le bout des doigts. Je mesurerais plus mon usage de la photo avec un Hexar AF, à celui d’un photographe qui veut transporter un appareil léger et discret pour pratiquer avec délicatesse sa passion de la photographie de rue.

En effet l’Hexar AF est d’une discrétion absolue (voir plus bas comment activer le mode silencieux). J’ai pu ainsi au fil des années photographier dans les conditions météo les plus diverses avec cet appareil atypique. Il se prête aussi bien au noir et blanc qu’à la couleur mais il faut pourtant respecter quelques contraintes liées à son ouverture élevée et surtout à la faible vitesse d’obturation.

Je tiens à préciser que l’autofocus est redoutable et fort précis en toute situation.

Je décrirais donc volontiers ce que j’ai pu ressentir au cours de plusieurs saisons passées en sa compagnie.

Commençons donc par l’hiver. Là, les conditions de lumières sont faibles, les contrastes plus que réduits et, ne nous voilons pas la face, en région parisienne, là ou je demeure, les nuages et la grisaille font parties de mon quotidien. Et ce n’est pas pour me déplaire. En hiver, je trouve que l’Hexar AF donne son maximum. Et, j’en veux pour preuve, les quelques clichés que vous allez voir ci-dessous réalisés un soir sous la neige. Pour cela j’ai utilisé un film Kodak TMAX3200 (feu celui-ci puisque Kodak l’a abandonné depuis). Bref, en basse lumière, le noir et blanc est à son plein rendement et l’Hexar AF lui fait honneur.

Quelques exemples ici avec de la Kodak TMAX3200 utilisée en hiver sous la neige et de nuit.

Hexar AF - 35mm - Kodak TMAX 3200

Hexar AF – 35mm – Kodak TMAX 3200

Hexar AF - 35mm - Kodak TMAX 3200

Hexar AF – 35mm – Kodak TMAX 3200

Hexar AF - 35mm - Kodak TMAX 3200

Hexar AF – 35mm – Kodak TMAX 3200

Sous la pluie aussi aucune contrainte. C’est que l’Hexar AF est un baroudeur que vous pouvez emmener dans vos balades de «street photo» par toute condition météorologique.
Coté film, si vous avez un penchant pour Kodak, alors la TMAX 400 ou mieux la Tri X, fera l’affaire et vous apportera la plus grande satisfaction. Si vous optez pour du film Ilford, la HP5 ou la Delta 3200 se comportent aussi fort bien avec ce boitier.

All or nothing at all

Hexar AF – 35mm – Ilford Delta 3200

Jacques & Marie

Hexar AF – 35mm – Ilford Delta 3200

Terrasse sous la pluie

Hexar AF – 35mm -Ilford Delta 3200

En vélo sous pluie

Hexar AF – 35mm – Ilford Delta 3200

Hexar AF - 35mm - Ilford Delta 3200

Hexar AF – 35mm – Ilford Delta 3200

Hexar AF - 35mm - Ilford HP5

Hexar AF – 35mm – Ilford HP5

La montée des marches

Hexar AF – 35mm – Ilford HP5

Quelques exemples en couleurs durant l’hiver.

Bérénice Lejoux

Hexar AF – 35mm – Kodak Portra 800

La porte rouge

Hexar AF – 35mm – Kodak Portra 800

Fluctuat Nec Mergitur

Hexar AF – 35mm – Kodak Portra 800

Paris, Je t'aime

Hexar AF – 35mm – Kodak Portra 800

Voila que le printemps arrive. Il est alors temps de choisir un film noir et blanc bien doux et peu contrasté (Par exemple un film Ilford Delta 100) et là, votre Hexar AF sera votre allié. Mais c’est aussi une saison où l’on peut se délecter avec une Kodak Portra 400 ou Kodak Portra 160. Les couleurs seront douces et légèrement pastel, rien de mieux pour immortaliser un baiser sur le pont des arts ou la tranquillité d’un quidam lisant sur un banc public. Point de soucis non plus pour aborder l’heure bleue ou un couché de soleil, si vous êtes tenté par des photos en terrasse en fin de journée, vous pouvez aisément vous munir d’un film couleur Kodak Portra 800, vous verrez vous ne serez pas déçu.

Tu lis quoi toi ?

Hexar AF – 35mm – Ilford HP5

Un autre temps

Hexar AF – 35mm – Ilford HP5

Hexar AF - 35mm - Ilford Pan F 50

Hexar AF – 35mm – Ilford Pan F 50

Jean-Paul Mahin

Hexar AF – 35mm – Ilford HP5

L’été montre le bout de son nez et pour moi, je dois le reconnaître, cela a toujours ou souvent été l’occasion de ranger mon Hexar AF dans le placard tant je ne trouvais pas de films me permettant de montrer ce que j’avais vu. En effet les contrastes de lumières sont fort violents, la lumière est vive et la vitesse d’obturation faible ne me permettaient pas de composer et d’exposer comme je le souhaitais. J’ai essayé plusieurs films et notamment l’Ilford PAN F 50. Même si je dois dire que ce n’est pas la panacée, c’est l’un des films qui m’a le plus satisfait en été mais pas autant que les films que j’utilise en hiver. J’ai aussi essayé de la couleur avec de la Kodak Ektar 100, et de la Kodak Portra 160 mais les résultats sont souvent incertains.

Bref, à mes yeux, l’Hexar AF n’est pas fait pour donner le meilleur de lui-même au zénith en plein été.

L’été en couleur

Farniente au bord du canal

Hexar AF – 35mm – Kodak Portra 160

Saint Sebastien

Hexar AF – 35mm – Kodak Portra 160

Passage Saint-Antoine

Hexar AF – 35mm – Kodak Portra 160

Petit Bateau

Hexar AF – 35mm – Kodak Portra 160

Hexar AF - 35mm - Kodak Portra 160

Hexar AF – 35mm – Kodak Portra 160

Au programme aujourd'hui

Hexar AF – 35mm – Kodak Portra 160

L’été en noir et blanc

2011-07-24-Hexar-AF-35mm-Kodak-TriX_FILM02_1050002_MOD-2_BW_FRAME_resize

Hexar AF – 35mm – Kodak Tri X

Achtung Baby

Hexar AF – 35mm – Kodak Tri X

Quelques exemples toujours en plein été avec un film Ilford PAN F 50

Le peintre du pont des arts

20160723-Hexar-AF-35mm-Ilford-PAN-F-50_03090025_MOD_BW_FRAME_resize

Arrivent alors les couleurs chatoyantes de l’automne et je retrouve la délicatesse des contrastes et la douce lumière de fin de journée. Ici, je préfère bien souvent la couleur à la rigueur du n&b. Mais ce n’est plus vrai dès que le mois de novembre pointe son nez, là je me retrouve de nouveau en noir et blanc (Kodak TMAX 400 ou Ilford Delta 400) dans la besace de mon sac pour nourrir le feu sacré de mon appétit photographique pour la photo de rue.
Que ce soit au détour d’un marché, ou pour une scène insolite dans un café, Paris regorge de situations ou l’Hexar AF puise dans ses entrailles tout ce qu’il peut vous donner.

Hexar AF - 35mm - Kodak Tri X

Hexar AF – 35mm – Kodak Tri X

Bienvenue en ovalie

Hexar AF – 35mm – Kodak TMAX 400

Thé à la menthe

Hexar AF – 35mm – Kodak TMAX 400

Voilà, nos quatre saisons ont passé aussi vite que l’éclair!

Par ailleurs, vous me direz: «Certes, mais alors dans le métro ou dans les passages couverts qu’est ce que cela donne ?»
Dans le métro c’est une bénédiction, discrétion absolue, seul le Minox peut le surpasser.
Aucun bruit de déclenchement et, on peut monter jusqu’à 3200 ASA sans aucun problème. Il suffit juste d’avoir un bon film noir et blanc dans son sac. Cela devient un jeu d’enfant et un pur bonheur.

Épicerie Americaine

Hexar AF – 35mm – Ilford Delta 3200

Et que dire de la nuit qui, d’un coup de baguette magique, devient un merveilleux terrain de jeu.

Hexar AF - 35mm - Kodak TMAX 3200

Hexar AF – 35mm – Kodak TMAX 3200

Hexar AF - 35mm - Kodak TMAX 3200

Hexar AF – 35mm – Kodak TMAX 3200

Quai des Grands Augustins, la nuit

Hexar AF – 35mm – Kodak TMAX 3200

Boutique de nuit

Hexar AF – 35mm – Kodak TMAX 3200

Quelques arguments qui me plaisent énormément pour cet appareil :

  • Discret
  • Silencieux
  • Compact
  • Focale fixe 35mm

Et d’autres qui me gênent particulièrement

  • La vitesse d’obturation limité à 1/250

Quelques liens vers des vidéos de présentation de l’Hexar AF

Hexar AF Silver Review par Brian de oldcamreview.blogspot.com

Une autre présentation par ForesthillFilmLab

Oliver Leschke présente son Hexar AF Silver – The inofficial predecessor of the Fuji X100.

Activer le mode silencieux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*