Kodak Portra mon amour

 

Fidèle amateur de couleurs saturées et de lumière contrastée, j’ai toujours aimé les films Kodak, mais plutôt comme la kodachrome 64, défunte maintenant depuis 2009, ou bien avec des diapos , particulièrement le film Kodak E100G dont j’épuise avec bienveillance mes dernières bobines de 135 et de 120.

L'arbre qui contemple la mer

Hasselblad Xpan – Kodak E100G

Il me fallait donc trouver une alternative, et j’ai totalement changé mon fusil d’épaule quand j’ai redécouvert la famille Kodak Portra tout d’abord avec les modèles NC et VC, je me suis dès lors, comme un gamin, précipité vers la Portra 400VC (VC pour Vivid Colors).

Little Odessa

Lubitel 166B – Kodak Portra 160 VC

La Portra, c’est avant tout le démarrage d’une nouvelle aventure en couleur, car je suis plus un adepte du noir & blanc, je redécouvrais donc en 2009 cette série de films, dont j’ai appris à apprécier la finesse du grain, le contraste moyen (en VC) et plus faible en NC (NC pour Neutral Colors), bref un film passe partout couleur quelque soit les conditions de lumière en journée.

Maud Walas

Hasselblad 500CM – Kodak Portra 160

Pour les jours de grand beau temps qui ne sont pas si nombreux sur la capitale, j’ai fait la même découverte avec la Portra 160VC, idéal en été.

20100820_Minox_35GTE_Kodak_Portra_160_VC_F0000008_MOD_FRAME_resize

Kodak Portra 160 VC

Et puis voila au bout de quelques mois , je devais tout recommencer une fois de plus car Kodak abandonnait les versions NC et VC pour n’en faire plus qu’une seule gamme la Kodak Portra. Nous étions alors en 2010 pour la version 400 ASA et en 2011 pour le version 160 ASA.

Minox_GTE-35mm_Kodak_Portra_160_VC_100100621_F0000006_MOD_FRAME_resize

Minox GTE – Kodak Portra 160 VC

Je résume donc pour ceux qui n’aurait pas suivi. A ce jour nous avons trois sensibilités de film dans la famille Portra :

  • Kodak Portra 160
  • Kodak Portra 400
  • Kodak Portra 800
9750_32A_MOD_MINOX_35mm_PORTRA_800_ASA_FRAME_resize

Minox GTE – Kodak Portra 800

 

Dixit Kodak, les principales caractéristiques sont :

  • Une belle balance des blancs équilibrée
  • Des couleurs neutres, dites naturelles
  • Un grain ultra fin
  • Un contraste très faible
  • Une netteté importante
Diabolo Menthe

Canon EOS 1V – Kodak Portra 800

 

Et bien tout ceci est vrai, et j’aime même l’impression que cette volonté de restitution neutres des couleurs, de grain ultra fin , et de finesse, tiens à la possibilité de scanner ce film dans les meilleures conditions.

 

L'étudiant

Canon EOS 1V – Kodak Portra 800

Bref, un tournant argentique pour les amateurs de numériques. Ce n’est que mon interprétation mais c’est ce que je ressens.

Les jeunes amoureux

Canon EOS 1V – Kodak Portra 800

Voila donc maintenant plus de quatre ans que je me suis remis à la couleur, uniquement ou quasi uniquement avec de la Portra.

Surprise !

Canon EOS 1V – Kodak Portra 800

Mon film fétiche étant la Portra 800 que je peux aussi bien utiliser par temps maussade en hiver, qu’en début de soirée en basse lumière, ou même à l’heure bleue.

Madame bleu

Minox GTE 35mm – Kodak Portra 800

J’adore voir le résultat dans un Minox ou un Hexar, c’est encore meilleur à mes yeux en «Candid» photographie. Je me sens aussi bien que mes amis qui mitraille à longueur de journée avec un l’iPhone.

9750_12A_MOD_MINOX_35mm_PORTRA_800ASA_FRAME_resize

Minox GTE – Kodak Portra 800

En 120 c’est aussi un régal, la précision des détails est impressionnante, surtout sur la Portra 160. En Portra 800, on pourrait s’attendre à une explosion du grain, mais non rien n’y fait, c’est quasi imperceptible.

Parce qu'on vient de loin

Hasselblad 500CM – Kodak Portra 400

Un pur bonheur.

FFI

Hasselblad 500CM – Kodak Portra 400

J’ai aussi tenté de pousser la Portra 800, 1 stop en plus et on passe à 1600, c’est plutôt pas mal et ça le supporte bien, au delà, soyons honnête, non le résultat n’est pas là, mais à 1600 ASA oui ça passe.

2010-12-11_Minox_GTE_35mm_Portra_800_poussee_a_1600_F0000011_MOD_FRAME_resize

Minox GTE – Kodak Portra 800 poussée à 1600

Récemment j’ai même tenté un nouveau format avec le 24×65 sur un Hasselblad Xpan, pour du paysage j’ai été bluffé, ça foisonne de détail, cela en devient presque enivrant.

Heavy Metal

Hasselblad Xpan – Kodak Portra 160

En «Street Photo» je ne m’y attendais pas non plus, c’est très surprenant, mais je reconnais aussi que la photo de rue en couleur, j’ai encore du mal à appréhender, n’est pas «Saul Leiter» qui veut.

The Usual Suspects

Hasselblad Xpan – Kodak Portra 400

Je suis donc comme un enfant qui découvre toujours un monde nouveau grâce à cette famille de film. Et à la vitesse ou se perdent les traditions argentiques, j’espère que je n’aurais pas la mauvaise surprise de voir mourir ce film trop vite.

Minox_GTE_35mm_Kodak_Portra_800_10010628_F0000034_MOD_FRAME_resize

Minox GTE – Kodak Portra 800

J’ai déjà eu beaucoup trop de mal à me faire à la fin des films diapo chez Kodak, a la fin de la TMAX3200

Alors comme le disait Edith PIAF « Laissez le moi encore un peu mon amoureux ».

2011-06-26-Minox_GTE_35mm_Kodak_Portra_800_04510012_MOD_FRAME_resize

Minox GTE – Kodak Portra 800

Retrouvez ici mes galeries en Kodak :

One Reply to “Kodak Portra mon amour”

  1. Un bonjour depuis l’ile de la réunion.
    Superbe série, avec une préférence pour la dernière invoquant ma réflexion… 🙂 super vraiment!
    je vais de ce pas me commander des portra pour mon summicron rentrant!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*