Hasselblad Xpan

L’Xpan n’existe pas depuis si longtemps que cela, en fait ce produit est sortie des première usines Fuji à la fin des années 90, bien que présentée par Hasselblad à la Photokina en 1998, c’est bel et bien Fuji qui fabrique ce magnifique appareil.

Paris, sa tour Eiffel, ses esquisses, le pont de arts, ses cadenats

Kodak Portra 160

Je m’y intéresse depuis bien longtemps maintenant, en effet je suis séduit par ce format panoramique en 24×65, et avant d’en avoir un bien à moi entre les mains, j’ai retaillé nombre des mes photos en 24×65 alors que des la prise de vu en 24×36 je savais que je voulais un format allongé.

The Usual Suspects

Kodak Portra 400

Depuis quelques moi maintenant, j’ai enfin un Xpan dans mon sac photo montée avec un 45mm standard. Occasion que je cherchais depuis longtemps, cela faisait presque 4 ans que je fouinais a droite et à gauche, mais sans trouver un modèle en parfait état ou à un prix raisonnable.

Exposition éphémère

Kodak TMAX 400

Celui qui est mien est quasi neuf, car son précédent propriétaire n’avait fait que quelques films avec.

Paris pour les piétons

Ilford Delta 100

On me demande souvent ce qui m’a attiré, tout d’abord le format, mais pas seulement, c’est aussi une visée télémétrique, ce qui est radicalement différent de nos habituels reflex dernier cris avec autofocus, ici utiliser le Xpan, c’est une école de patience, on cadre lentement, on fait sa mise au point tout doucement, et on déclenche, cela va sans dire en silence, c’est d’ailleurs incroyable, on n’entend quasiment rien, c’est normal il n’y pas de miroir, alors cela fait beaucoup moins de bruit.

Manteau bleu et chapeau gris

Kodak Portra 400

C’est le même principe qu’un Leica, mais avec le 24×65 en plus. Lors de la phase de mise au point, on superpose deux images l’une au dessus de l’autre pour faire le focus. Une fois qu’elles sont parfaitement alignées on peut déclencher. Pour les aficionados de la photo de rue, rien n’empêche de régler l’hyperfocale avant sa balade, pour être prêt lors de l’instant décisif. Il faut juste caler l’infini sur l’ouverture choisis (il faut bien fermer pour avoir un peu de marge, F8 me parait un minimum)

La belle américaine

Kodak Portra 160

Revenons a ce fameux format 24x65mm, il s’utilise pourtant avec un film 135 traditionnel, au lieu de 36 vues, vous en avez 21, lors du chargement du film celui ci est intégralement déroulé de la capsule (à gauche) pour s’enrouler (à droite) dans l’appareil.
Ensuite à chaque déclenchement le compteur sur la partie supérieur est décrémentée de une vue. Une fois les 21 vues en boite, vous pouvez ouvrir le capot arrière et récupérer votre film.

Les parisiens flânent sur les quais

Kodak Portra 160

Particularité il y a un molette a droite à l’arrière de l’appareil qui vous permet de rebasculer en format 24×36 si vous le souhaitez, vous vous retrouvez alors avec un 24×36 télémétrique. Je n’ai pas encore utilisé cette fonction tant j’apprécie le format panoramique.

Un homme et son chien

Kodak Portra 400

Lors du développement, vous avez bien sur votre film des vues en format panoramique, la première fois c’est surprenant, prenez bien le temps de le préciser à votre laboratoire car si vous demander également le scan de vos films, il ne faut pas se tromper sinon votre film est scanné comme du 24×36 (Si si ça arrive, j’en ai fait les frais). Bref je précise toujours que le film est XPAN avec un marqueur avant de l’amener au labo.

Ça se coupe du monde

Ilford Delta 100

Je dispose d’un objectif 45mm F4 ce qui me convient très bien, mais sachez également qu’il existe aussi un 30mm F5.6 et un 90mm F4

La geisha de Beaubourg

Kodak Portra 160

Il n’y a pas d’optique a F1.4 ou F2 ni même à F2.8, cela peut paraître insolite, mais l’usage de l’Xpan, c’est plutôt de la photo de paysage ou de la photo de rue, pas du portrait ni de la photo de mariage. Evidemment la nuit cela aurait été bien pratique, mais il faut si le besoin s’en fait ressentir utiliser un film à haute sensibilité (Ilford Delta 3200 par exemple).

Grosse chaleur

Kodak Portra 400

Il est tout à fait possible de faire de la pose longue avec le Xpan, il suffit de lui accoler un déclencheur souple.

Pour les filtres , le diamètre des objectifs est de 49 mm, j’ai même trouvé un ND1000 pour mon Xpan.

Chez le disquaire

Ilford Delta 100

J’utilise mon Xpan à 90% pour de la photo de rue, cela me semblait difficile au début, mais l’apprentissage de la visée télémétrique viens avec le temps et au bout de quelques semaines, on n’y pense même plus, on y est habitué. Le piqué du 45mm est impressionnant surtout si on ferme un peu (F5.6 ou F8), que ce soit en n&b ou en couleur, je suis plus que satisfait du résultat. Cela me donne beaucoup de plaisir lors de mes sorties.

Xavier, Julie, Patrick et les autres...

Kodak Portra 160

 

Tout au long de cet article vous trouverez des photos qui illustre mes premiers pas avec cet appareil.

Le petit vélo

Kodak Portra 400

Afin de finir, ma galerie 24×65 est disponible ici : Hasselblad Xpan Panoramic

Les principales caractéristiques techniques du Xpan sont :

    • Format 24×65 ou 24×36
    • Bouton de changement de format
    • Lecture du code DX avec modification manuelle de la sensibilité du film afin de pousser ou retenir un film
    • Déroulement du film lors du chargement. (Les photos exposées sont protégées dans la capsule du film)
    • Compteur dégressif
    • Rafale : 2i/s en 24×65 et 3i/s en 24×36
    • Correcteur d’exposition +/- 2IL
    • Bracketing : Oui
    • Mode : M (manuel), A (Priorité à l’ouverture)
    • Pose B pour la pose longue (32 secondes maximum)
    • Vitesse d’obturation de 8s à 1/1000s
    • Retardateur : 10s
    • Mesure : centrale pondérée avec prépondérance au bas de l’image ou mesure uniquement sur la partie centrale de l’image
    • Ecran arrière : ISO, bracketing, vitesse (pas de rappel de la vitesse dans le viseur)
    • Viseur à cadres avec correction de parallaxe, télémètre et indicateur d’exposition par diode
    • Griffe pour flash externe ou griffe. ( Pas de mesure TTL )
    • Energie : 2 piles CR2
    • Dimension : 43x166x82mm
    • Poids : 1230g avec le 45mm F4

Une version deux existe depuis 2003, mais je ne l’ai jamais eu en main, je sais qu’elle permet d’aller jusqu’à 9 minutes en pose B, et que l’on retrouve l’affichage de la vitesse dans le viseur.

Bonne visite et surtout j’espère vous avoir donner envie d’en savoir plus sur ce format.

Fresque Parisienne

Kodak TMAX 400

5 Des réflexions sur “Hasselblad Xpan

  1. Bonsoir monsieur Dufour,après avoir lu et relu votre page ,je me suis décidé a acheter un Hasselblad,Xpan avec un 45 mm, pour un prix de 1300 € il est en bon état ,et n’a pas fait beaucoup de photos selon le compteur ,en appuyant sur aeb ( 120 films plus ou moins) ,quand j’aurai apprivoisé la bête je vous enverrai quelques photos,amicalement Philippe Dehuit.

  2. Super ! Je ne connaissais pas ce format et j’adore, ça me donne plein d’idées ! Merci pour toutes ces explications! J’avais acheté un fish eye justement pour avoir des plans plus larges mais au final je n’aime pas trop, là ce format est juste parfait!

  3. Merci Laurent pour cet instructif et pédagogique article, je me suis toujours posé des questions sur ce format, L’article est synthétique et les illustrations donnent envie même si j’ai l’habitude de voir vos photos sur FB. Un jour peut-être???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*